« Petits pots framboise-citron | Main | Quelle gourmande suis-je ? »

Blog appétit #8, ou comment l'asperge n'a pas réussi à ramener sa fraise

Ca moulinait sévère dans mon petit cerveau fatigué depuis l'annonce de l'improbable mariage désigné par les organisateurs de blog-appétit : asperges et fraises. 128 idés de mousses, terrines, tartes, timbales et autres verrines se sont mises en branle, et mon imagination débridée se représentait déjà les clichés plus alléchants de couleurs les uns que les autres auxquels donneraient naisance ces créations originales.
Premier essai enthousiaste il y a 3 semaines : terrine d'asperges à la mousse de fraise. Une préparation à base d'oeufs, de crème, et d'asperges of course, qui cachait en son sein un coeur de mousse de fraise. Comme ça, conceptuellement, ça a l'air top hein ? Sauf que... la fraise a bavé dans les oeufs à la cuisson. Résultat : des bubons écarlates décoraient toute la timbale, et se mettaient à dégouliner en refroidissant. Ca avait l'air limite comestible mais nous avons appris à ne pas nous fier aux apparences et nous y avons donc goûté. Nous n'aurions pas dû. C'était aussi mauvais que laid. Un vrai fiasco à l'issu duquel le Bernard l'Arno nous a gratifié d'un de ses gratins de pâtes secrets et a m'a fait promettre de ne plus jamais lui refaire le coup tordu du mélange aspergeo-fraiseux.
Je promis donc et retentai 2 jours plus tard, mais en solo, une omelette associant nos 2 protagonistes. J'aurais mieux fait d'en rester à ma première déconvenue, la seconde était encore pire. Inmangeable. Ok on arrête le délire, on va tenter des trucs plus conventionnels.
En grande habituée de la salade aux pousse d'épinards et fraises, je la déclinais en asperges et fraises. Mouais, pas super emballant le résultat. Bien moins bon que la cousine aux épinards. Ok alors je tente un dernier truc, des asperges blanchies toutes simples avec une mayo à la fraise. Argh ! Beurk ! Yukky ! Vite un pot de mayo industrielle, ça vaut encore mieux.
Bref fini pour moi l'asso magique. Je laisse tomber. Je déclare forfait. C'est pas pour moi. Assez d'asperges et de fraises gaspillées.
Mais comme il me semble que toutes les tricheries sont permises, je vais quand même participer à la moitié du défi (est-ce que techniquement ça me fait participer à l'édition #4 que j'avais ratée si je fais la #8 divisée par 2?) en partageant avec vous ma recette de lavender-rhubarb-strawberry shortcakes. Un petit dessert typique d'ici et des Etats-Unis revisité à ma sauce franchouillarde. Là en revanche rien à redire, c'était très beau et c'était très bon. Même si bien sûr ça manquait un peu d'asperges.

Shortcakes fraises-rhubarbe-lavande

Pour 8 shortcakes

350 g de farine blanche
2 cuillères à café de levure chimique
50 g de sucre en poudre + 2 cuillères à café
125 g de beurre congelé
1 oeuf + 1 blanc
100 ml de lait

400 g de fraises émincées
300 g de rhubarbe coupée en tronçons
2 cuillères à soupe de sucre en poudre

100 ml de crème liquide
1 cuillère à café de fleurs de lavande
2 cuillères à soupe de sucre glace

Saupoudrer les fraises émincées d'1 cuillère à soupe de sucre puis faire compoter la rhubarbe avec 1 cuillère à soupe de sucre et 1 cuillère à soupe d'eau pendant une dizaine de minutes. A la sortie du feu ajouter la rhubarbe aux fraises et laisser refroidir. Une fois le mélange refroidi, réserver au frigo.

Préchauffer le four à 200°F / 400°F.
Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, le sel et le sucre en poudre. Ajouter le beurre en le râpant avec une râpe à gros trous au-dessus du saladier. Mélanger du bout des doigts jusqu'à obtenir une grosse chapelure. Ajouter l'oeuf entier battu ainsi que le lait et mélanger à la main jusqu'à obtenir une boule.
Etaler la pâte (environ 1,5-2 cm d'épaisseur) sur une surface farinée et découper à l'emporte-pièce des rond d'environ 5-6 centimètres de diamètre. Les placer sur une plaque allant au four, les badigeonner de blanc d'oeuf puis les saupoudrer de sucre en poudre.
Enfourner une quinzaine de minutes (ils doivent être bien dorés) puis laisser refroidir sur une grille.

Porter la crème liquide avec les fleurs de lavande à ébullition puis laisser infuser une bonne demi-heure. Filtrer la crème puis la placer au congélateur pendant une vingtaine de minutes dans le saladier qui servira à monter la chantilly et avec le fouet du batteur.
Sortir le tout du congélo puis commencer à battre la crème environ 3 minutes avant de lui ajouter le sucre glace. Continuer à battre jusqu'à ce que le fouet laisse des traces fermes dans la crème

Pour servir, couper les shortcakes en 2 dans le sens de la hauteur, placer 2 bonnes cuillères de compotée fraise-rhubarbe au milieu, replacer la deuxième moitié, puis dresser la chantilly sur le dessus à la cuillère ou à la poche à douille.

lavender-rhubarb-strawberry.jpg

Comments

C'est très tentant
On avait le droit de ne prendre qu'un des 2 si on voulait ! va chez Cléa, il y a une chantilly à l'asperge qui associée à ton dessert fait un superbe blog appétit

C'est vrai tu pouvais ne prendre qu'un ingrédient et tu l'a très bien décliné.

Que c'est beau! Et bien meilleur sans asperges, certainement :)

C'était mon idée fraises-rhubarbe pour l'édition 4.

Alors avec un an de retard, je te dis bravo !!!

Pour l'édition 8, comme tu pouvais prendre un seul ingrédient, tu as droit à nouveau à mes bravos enthousiastes !!!

Ces shortcakes ont l'air tentants...on ne peut pas dire que tu n'auras pas essayé l'association des 2!

Ben là! C'est magnifique. La lavande, moi, çà me fait craquer à tout coup!

Tarzile

Et ben, que de persévérence ! Bravo ! Ta recette finale sans asperge en est toute pardonnée, d'autant qu'on a trop envie de mordre dedans tellement c'est beau !!!

Huuuumm! Irrésistible!

c'est très mimi! en plus à servir c'est la class'

C'est magnifique ! Je n'ai encore jamais gouté de Shortcakes; les tiens sont merveilleusement appétissants !

Ouh! Quelle est jolie comme recette! :)

Trop beaux tes shortcakes!

udaevzm xyvla rvzuxofe bhfpz qgrweb lrcaswky wdfnsu

noerkz efzn sxytfl vwnqsbhgz hkribnf qovtcf dpmnksfj qwnsvuhp xyvfgcnul