Main

février 25, 2008

Tu le connais toi le petit dernier des éditions Tana?

Bon je voulais faire un truc super fin, classe, plein d'humour et surtout bien amené mais... j'ai à peine le temps de poster en vrai alors je peux pas y passer autant de temps que sur mes dissert' de philo de prépa. Enfin si en fait c'est tout pile ce que je suis en train de faire, torchonner ça en 5 minutes juste parce que j'ai un truc à dire et que j'ai pas super envie de griller les 5 neurones fonctionnels qu'il me reste à faire de la rhétorique. Donc hop là Ladies and Gentlemen voilà la nouvelle que je brûle d'annoncer depuis des jours, enfin semaines, enfin mois, mais que je me refusais à vraiment divulguer parce que ma mère un peu ritale sur les bords m'a génétiquement refilé sa superstitieuse nature et que donc ben, tant que c'est pas 146% sûr je préfère pas en parler parce que sinon le mauvais sort va s'abattre sur moi et ça mes amis le mauvais sort rital c'est pire que de croiser un chat noir en allant chercher les croissants ou de passer sous l'échelle du gars qui repeint la façade de la pizzeria d'en face. Bref là ça m'a l'air pas mal sûr maintenant donc voilà : le petit dernier des éditions Tana c'est MON livre de cuisine “PETIT GUIDE D'INITIATION A LA CUISINE US, POUR VOIR CE QUE L'AMERIQUE A DANS LE VENTRE” et il sort jeudi !!!!!!!
Quel livre ? Quelle cuisine? Mais de quoi elle parle ?? Ben je vous raconterai tout ça plus en détail jeudi mais pour aujourd'hui je vais faire court (et il faut ici aussi que je force ma nature Mamma mia, et encore vous ne voyez pas comment je parle avec les mains même quand je tape sur mon clavier). Il y a en gros 18 mois, grâce à cette feuille de chou, je rentrai en contact avec la directrice de la collection "Mon Grain de sel" des éditions Tana (vous savez ces livres de cuisine non-pros et rigolos qui sont faits par des vrais gens et dont les photos sont 100% sans aucun trucage... les souris dans le potage, la fin de la cuisine de mémé, la boustifaille des fées, etc), et naissait l'idée d'un livre d'introduction à la cuisine américaine. Voilà en gros aussi pourquoi je me suis faite discrète en 2007. Tsunami dans ma vie perso ok, mais des milliards de pancakes, de macaroni au fromage et de salade Caesar surtout!
Donc cette fois c'est sûr, c'est en prévente ici, ici, ou même là pour nos amis suisses, et puis ce sera en rayon à la Fnac et partout ailleurs à partir de jeudi. J'en suis toute choubidou moi !
Je vous fait un making of d'ici-là, mais pour l'heure je ne résiste pas à vous montrer la couv' *... sont pas beaux mes cinnamon buns ?!?
Voilà pour la pré-auto-promo, bien sûr je compte sur votre générosité pour commencer au plus vite à petit-déjeuner du caviar et raper de la truffe sur mes coquillettes. Il coûte 12 euros, à votre bon coeur M'sieurs-dames !

* Je vous montre ici la première version de la couverture, depuis le 50 a été remplacé par 57. Il y a en réalité 50 recettes typiques des Etats-Unis et 7 qui sont des hybrides franco-ricains. Après un long débat acharné et qui a fait couler des litres de sang (innocent) il semble que les batards aient réussi leur invasion de la couverture. Ah gloriole quand tu nous tiens...

février 22, 2007

Le sucré s'invite chez le salé, #3... and the winner is :

Là, normalement vous attendez le nom de la gagnante, direct, et détestez que l'on vous raconte du blabla destiné à faire monter le suspense ou même juste l'adrénaline. Alors, une fois n'est pas coutûme, ben... je ne le ferai pas. Le jury a voté, les résultats sont clairs, même pas d'ex aequo. La miss est donc... Oops mais qu'est-ce-que je fais moi ? On peut pas annoncer la miss sans d'abord nommer les dauphines. Bon sang on est passés à deux doigts de la bourde protocolaire dites-moi. Alors...
Ta da da daaa da, taaa da da da da daaaaaaa, ta da da da daaaaaaa da.... pfff mais vous reconnaissez même pas la marche de Radetsky ! Comment ça c'est pas approprié pour une cérémonie culinaire, non mais oh je mets la musique que je veux hein. Tenez, pour la peine... paf... “pose tes deux pieds en canard, c'est la chenille qui redémarre...”. Hé hé y'en a combien qui vont l'avoir dans la tête toute la journée grâce à moi ?
Bon allez les dauphines on a dit... ok, donc la deuxième dauphine est... Audrey du blog Mets aventures avec son “Néo-parmentier de porc, pommes et choux de Bruxelles”.

mestaventures.jpg

Bravo Audrey ! Un bouquet, la bise, un coucou à la caméra et hop... la première dauphine est... Lili du blog Food box avec son “Roots de pomme”.

myfoodbox.jpg

Yummy ! Re-bouquet, la bise, un coucou à la caméra et... now... la miss ! Et le jury a nommé... miss Berry !!! Comment ça miss Berry, mais y'en a plusieurs des miss Berry dans la blogosphère, mais c'est pas vrai qu'elle va pas nous dire qui c'est ! Meuh non c'est pas vrai, bien sûr que je vais le dire que c'est... MAAAAA-MIIIIIIII-NAAAAAAAA !!!

mamina.jpg

Avec ses "coquilles Saint-Jacques à la compote de pommes et beurre de cidre", madame Et si c'était bon a convaincu le jury et... voilà la couronne, les fleurs, la bise, non non faut pas pleurer, ton rimmel va couler et... je passe donc le flambeau à Mamina pour organiser la prochaine édition. Bien contente d'avoir partagé mon saumon glacé à l'érable et au soja, mais aussi bien contente de refiler le bébé après le b...azar que ça a été. Vivement le prochain thème, et pour Mamina “ hip hip hip”...

février 08, 2007

Feuille de chou n'assure pas un cachou : flagellation, explication et réaction

Un milliard d'excuses plates et gazeuses (tatinflette oblige) à tous ceux et celles qui ont eu la gentillesse de laisser un mot sur ces pages depuis 1 mois et se sont heurtés à l'indifférente froideur de la sale garce de Framboiz. Sans parler des candidates oubliées du Sucré qui s'invite chez le salé qui ne sont pas mentionnées et ont cru que j'avais effacé leurs participation. Mais ça va pas nan !!! Jamais j'effacerai un seul commentaire, même cochon (surtout pas cochon) ou ignominieux, ici on dit ce qu'ont veut et je n'efface rien (sauf les doublons). Bref, il s'est juste passé que devant les centaines de spam reçus chaque jour qui m'offraient plus de trucs dingues que je n'aurais jamais pu en rêver (du viagra à la pelle, des photos de Britney, nue, habillée, en train de forniquer, juste ses fesses, juste sa foufoune, juste ses nichons, pareil pour Jessica Alba, Jessica Simpson, Jessica... euh non pas elle, mais aussi Angelina Jolie, et puis des photos de beaux mâles d'origine asiatique, africaine, européenne, des filles des mêmes endroits, des animaux des mêmes endroits, des voitures gratos, des voyages gratos, des parties de jambes en l'air gratos), j'ai de mon propre chef décidé de durcir la barrière anti-spam de la feuille de chou à la mi-janvier, et... ne reçois plus de commentaire depuis. Ca commençait à me mettre un coup au moral mais bon comme j'ai pas vraiment d'égo bloggesque surdimensionné je me suis que mes recettes devaient être un peu pourraves, ou que j'avais écrit comme une Alexandra Jardin, bref qu'il y avait sûrement une bonne raison. Puis sont arrivés des mails bizarres, pas très explicites mais plutôt haineux sur l'organisation du Sucré salé, puis... Lilo me dit gentiment dans un échange de mails entre membres du jury que ses commentaires n'apparaissent pas et que tiens c'est bizarre. Et là je commence à avoir un doute, pas de commentaires depuis 1 mois parce personne n'en fait ou parce que je les reçois pas... argh !!! Tous vos commentaires considérés comme junk, traités comme de vils spams, quelle infamie !! 7896 junk comments (et pour une fois le chiffre est réel !) que viens de passer 2h à retrier à la main (un peu comme chercher ce papier super important au fond de la poubelle dehors à la lampe de poche un dimanche soir), c'est sûr j'ai dû en oublier alors... Pardon à tous, mais non je suis pas une mauvaise bougresse, juste une pov' nouille, ça oui. Alors voilà du coup je prends 2 mesure d'urgence (si je pouvais je remettrais bien aussi la Pentecôte fériée chez vous mais... mon bras est encore un peu court) :
1- Je crée (enfin en fait le Bernard l'Arno crée) une adresse mail spéciale Feuille de chou (en haut à droite), comme ça vous pourrez me signaler les trucs qui marchent pas en temps réel ou me proposer des trucs carrément indécents ou encore (et ceci s'adresse tout particulièrement aux représentants de la chaine William Sonoma, qui ne lisent probablement pas le français) de m'envoyer généreusement des bons d'achats de 500$.
2- Je rouvre les inscriptions au jeu Le sucré s'invite chez le salé jusqu'à dimanche soir (le 11 février) minuit afin que ceux qui n'ont pas pu s'inscrire le fassent. Evidemment le jury reprendra tout du début. Ils vont m'en vouloir c'est sûr mais je les achèterai à grands coups de Reese cups et ça devrait les assagir.
Un milliard d'excuses encore une fois, et si jamais vous constatez encore le moindre souci d'affichage des commentaires merci de me le faire savoir par mail à framboiz@feuilledechou.net.

octobre 04, 2006

Yoga verbal, ou comment se déboucher les chacras par questionnaire interposé

Ce soir je suis comment dire... sans vouloir me vexer moi-même je reconnais que je suis pile à la limite entre casse-bonbecs et méga-chi... tendance rabat-joie. Je sais pas si c'est les hormones, le temps, un truc que j'ai mangé ou un sort qui m'a été jeté à grands coups d'épingles dans ma poupée vaudou, mais faut bien le reconnaitre je suis tellement pénible que je me tape sur mes nerfs à moi. Mais pas que les miens... ça encore... non, ceux du Bernard l'Arno, dont la zénitude se voit pas mal affaiblie par une vilaine grippe qui lui colle la migraine avant même que j'ai commencé à l'abreuver d'anecdotes toutes plus ineptes les unes que les autres (à moins que ce ne soit une ruse pour y échaper justement... ), sont assez HS eux aussi et mon humeur du jour a fini par avoir raison de sa légendaire patience. Bref apès 3 remarques sur son sac étalé dans l'entrée, 2 sur sa veste mouillée posée sur le canapé, 6 sur le-papier-super-important-qu'il-faut-vraiment-pas-oublier-de-poster et au moins 22 sur la nécessité de faire des courses, du ménage, de la lessive, du rangement et du sport, les nerfs du super héros ont un peu craqué et c'est le filet de bave aux lévres et les tempes battantes que ma courroucée moitié en est venu à me lancer "t'as pas un tricot, un sudoku ou un questionnaire à la con que tu pourrais faire là pour me lacher un peu...". Pour ceux qui n'ont pas prix bernard-l'arnodéen en LV2 je traduis grosso modo "Shut up !!!!!". Du coup je me suis dit que ce n'était pas le moment de me lancer dans une 73ème tentative de tricot, ni de tenter de faire un sudoku avec mon demi-neurone capable de traiter les donnée chiffrées que m'envoie mon environnement, et que j'allais plutot me livrer à un petit quart d'heure d'introspection pour me déboucher 2-3 chacras. J'ai pas reçu d'invitation officielle pour y répondre mais comme Tarzile, Mijo et Cléa ont laissé la porte ouverte, je me suis permise d'entrer...

Questionnaire farfelu

Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la 4è ligne
"Les astronautes portent un vêtement spécial, un scaphandre, pour pouvoir respirer et marcher sur la lune". Je vis dans le monde merveilleux des moins de 6 ans !

Quelle est la dernière chose que vous ayez regardée à la télévision?
Une émission de cuisine c'est sûr, mais laquelle...

Vous faites un dîner et vous avez la possibilité d'inviter 11 personnages célèbres à votre table (mort ou vivants), qui invitez vous?
Boris Vian, Thomas Fersen, Tim Burton, Jim Harrison et Jonathan Franzen pour frétiller du ciboulot, Jamel Debbouze, Valérie Lemercier et les Fabulous troubadors (ils sont 2 !) pour l'ambiance, et bien sûr ma Mamie et Giada de laurentiis pour m'aider en cuisine !

Que servez vous?
Etant donnée la tablée il faudrait faire un truc genre couscous ou bourguignon je sais bien, mais je me connais je me retrouverais encore à faire un buffet genre tapas avec tout plein de mini-trucs, de dips, de petits machins savoureux mais hyper longs à préparer. Sans parler du buffet de desserts gargantuesque que j'aurais envie de préparer pour montrer à tout ce beau monde comme je suis ravie de les avoir à ma table.

Sans vérifier, devinez quelle heure il est ?
21h10

Vérifiez :
Oops ! 21h34 déjà...

Que portez-vous ?
Un truc que heureusement vous ne pouvez pas voir, archi confortable mais pas exactement glamour...

Avant de répondre à ce questionnaire, que regardiez-vous ?
Les copies de mes élèves. Pas étonnant que je me retrouve avec des chacras bouchés !

Quel bruit entendez-vous à part celui de l'ordinateur ?
La bouilloire qui me signale depuis 10 minutes qu'il est temps que je lui éteigne le feu qu'elle a aux fesses !

vous êtes sortie la dernière fois, qu'avez-vous fait ?
A part courrir après le temps ?... euh... ben... prendre un grande non fat vanilla latte au Starbucks avant de sauter dans le métro pour aller chercher ma Pimprenille à la crèche peut être.

Avez-vous rêvé cette nuit ?
Sans doute mais c'est aussi bien que je ne m'en souviennes pas. Mes rêves ne sont jamais du genre très reposants, mon esprit tourmenté de ces temps-ci n'a pas besoin d'un nouvel enlèvement de ma progéniture (par des truands, des martiens, des trolls, des fourmis...) ou d'une nouvelle scène classée X infligée devant mes yeux par mon Bernard l'Arno (et une truande, une martienne, une troll, une fourmi...).

Quand avez-vous ri la dernière fois ?
Ce soir en écoutant attentivement mon Pimpreton qui refusait de toucher son assiette avec pour argument qu'il voulait être en “forme vide” (ben à force que je lui répète qu'il faut manger pour être en pleine forme... ça devait arriver) et en grimaçant à ma Pimprenille qui faisait semblant de tousser.

Qu'y a t-il sur les murs de la pièce où vous êtes ?
Un joli cadre avec des chats déjantés roses peints sur un beau tissu rayé mauve. Un cadeau de ma belle-soeur qui fait partie des rares trucs auxquels nous tenons assez pour leur avoir fait traverser l'Atlantique.

Si vous deveniez multimillionnaire dans la nuit, quelle est la première chose que vous achèteriez ?
La jupe repérée samedi chez Annie Thompson et que bien failli follement acheter. Mais bon si ça se trouve je vais finir par passer à l'acte, même sans gagner à l'Euromilion !!

Quel est le dernier film que vous ayez vu ?
En vrai au ciné, ouh la la... Ca doit remonter à Docteur Jivago au moins !!!!
En DVD, King Kong. Enfin si on excepte les 5 visionnages hebdomadaires de Némo !

Avez-vous vu quelque chose d'étrange aujourd'hui ?
Gaspard le poisson rouge m'a souri je crois... non, je dois vraiment entamer un sevrage de Némo !

Que pensez-vous de ce questionnaire ?
Long en fait.

Dites-nous quelque chose de vous que ne savons pas encore
Physiquement je ressemble beaucoup à Uma Thurman et Josiane Balasko.

Quel serait le prénom de votre enfant si c'était une fille ?
Pimprenille... Un prénom de princesse orientale rebelle qui lui va comme un gant.

Et si c'était un garçon ?
Pimpreton... Un prénom de lutin facétieux qui lui va comme une mouffle !

Avez-vous déjà pensé à vivre à l'étranger ?
Euh... c'est où l'étranger ? C'est ici ou c'est là-bas ?

Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du paradis ?
"Vous ici ?!"

Si vous pouviez changer quelque chose dans le monde en dehors de la culpabilité et la politique, que changeriez-vous ?
Le chiffre assez contrariant que s'obstine à afficher ma balance quand je lui grimpe dessus...

Aimez-vous danser
I got the rythm in the skin !

Georges Bush ?
Le gourou du Harper qui dirige ici...

Quelles sont les 4 personnes qui doivent prendre le relais sur leur blog ?
Toutes celles qui veulent se déboucher les chacras sans risquer un claquage faute de pratique pour la position du lotus.

Et un autre petit truc anti-chacras bouchés aussi... Un bavarois vanille sur pâte sablée et crème mousseline aux fruits rouges, le tout entouré de framboises... Un moment de délice. Merci Senses !

Raspberry_vanilla_bavarian_.gif

mai 26, 2006

Quelle gourmande suis-je ?

Claire a apparemment saisi que dans le genre gourmande (de bouffe comme de mots) je me pose là, et elle me demande donc de répondre au petit questionnaire gourmand que voici. Je suis une gourmande invétérée, confessée, mais non repentie. Oui je le clame : j'ai besoin de BIEN manger (qui est le couillon qui a dit qu'il ne fallait pas vivre pour manger?), de BEAUCOUP rigoler, de SOUVENT picoler, de TROP parler, bref de faire avec enthousiasme et excès TOUT ce qui fait que la vie vaut bien la peine qu'on s'y attarde (enfin pas trop tard non plus... vivre centenaire pour voir mon bourguignon passé au mixer, mon bordeaux dilué dans l'eau à cause de ma goutte, raconter la même chose en boucle et avoir la libido d'une palourde... niet !). Ici n'est point l'endroit d'aborder la question du lien entre la tartiflette et la kékette l'assiette et la couette mais il y en aurait pour sûr pas mal à dire... Oops I did it again, je me suis encore égarée... Revenons-en donc au questionnaire !

Desserts préférés

Pfff... pour le bec sucré que je suis c'est un gros gros dilemne que la question du dessert. Je suis une grande fan des crèmes glacées, renversées, brûlées, aux oeufs, chantilly... oui oui que des petits trucs light ! Mais ça c'est pour les jours de fête hein, au quotidien le dessert gourmandise c'est un shake fait d'une banane, 200 ml de lait (je n'en bois pas sinon, et pour apporter tout ce qu'il faut de calcium à ma Pimprenille que j'allaite il me fallait trouver une feinte), et une poignée de fruits (fraises, framboises, mangue, pêche, kiwi, peu importe) préalablement congelés pour que le shake soit bien frais. Oui je sais je dis shake au lieu de milk shake, alors qu'il s'agit pourtant bien de ça, mais ici le milk shake doit contenir de la glace et là ça change la donne calorifique de la gourmandise !

Fruits préférés

Euh les fruits secs ça compte ? Parce que ça c'est vraiment mon pêché mignon, j'en mets partout ! Des figues, des canneberges, des cerises, des fraises, des myrtilles, des abricots, de tout, partout, pourvu que ce soit séché.
Et puis les fruits frais aussi of course : tous les petits fruits rouges, la mangue, la cerise, la pastèque, le melon, les clémentines, les brugnons, pêches et autres nectarines, l'ananas... euh beaucoup en fait, que je mange le plus souvent tels quels, le plus souvent entre les repas (oui je sais c'est mal...) et que j'aime aussi bien décliner en compotes l'hiver et en soupes froides l'été.

Bonbons préférés

Bof je suis pas une grosse bonbonneuse (sauf en cas de déprime compulsive au sucre, là je prends les premiers qui me tombent sous la main). Euh... attendez... les calissons et le nougat ça compte comme des bonbons ? Parce qu'alors là ouiiiiiiiiiiiii j'aime bien ça ! Bien beaucoup même !

Parfum de thé préféré

Ah la la, le thé et moi c'est une longue histoire. J'en ai longtemps bu beaucoup, mais quand je dis beaucoup c'est vraiment beaucoup, genre toute la journée, genre entre 2 et 4 litres par jour. Oui beaucoup quoi. Et puis on s'est aperçu que mon problème chronique d'anémie qui me mettait pas mal raplapla était en partie lié à ma consommation un peu excessive de thé... donc j'ai pas mal réduis la taille de mes tasses (le Bernard l'Arno les appellait mes "baquets"), et j'aime bien les remplir de bon mélanges que je commande au palais des thés, mes prefs de prefs : le thé des amants (rien que le nom déjà...), le Saint-Nicolas, le cachemire, le ikebana et le thé du hammam.

Petit dej idéal

Là encore y'en a plein, j'aime bien changer... Les matins en semaine comme c'est un peu la méga course c'est en gros toujours les mêmes choses, soit des tartines de pain beurrées (mais j'ai pas toujours le temps de faire griller, tartiner et manger), soit du granola maison avec du yaourt nature, soit des muffins un peu énergétiques que j'aurais pensé à sortir du congélo et à passer au four avant de sauter dans la douche. D'ailleurs j'ai une sacrée collec' de recettes de ces "healthy muffins" du matin, faudra que je les publie tiens !

Plats préférés

En vrac... les tajines de poulets, légumes ou poisson ; la moussaka ; le gratin dauphinois (avec un magret de canard poêlé mmmmmmmmmmmm) ; le guacamole ; la raclette (sans la charcuterie et avec des patates et du brocoli) ; les rouleaux de printemps... Mais peut être bien que MON plat préféré, celui que j'emmenerai sur une île déserte quite à le manger tout moisi, ce serait... les endives au jambon.

Restaus préférés

En ce moment c'est aucun doute Fresh, à 15 minutes de la maison. C'est le resto préféré de tous les membres de la tribu depuis l'été dernier. Un super resto végétarien, un peu hype mais pas trop, un peu intégriste végétaLien mais pas trop (on peut avoir du fromage de chèvre dans nos wraps si on veut), un peu pas cher, et un peu super méga bon !! Moi je suis accroc au power house rice bowl (un lit de riz basmati brun avec des noix diverses toastées et des pois-chiches, recouvert de tranches d'avocat, des dés de tomates, de dés d'oignons rouges et de pousses de radis, et servi avec des triangles de tofu mariné et grillé... un vrai bonheur !!!), le Bernard l'Arno est dans sa phase Black bean burrito, et le Pimpreton ne jure que par les crispy tofu cubes et les frites de patate douce. La chef du resto a publié un bouquin avec pas mal de ses recettes et je pense que je finirai pas l'acheter pour tenter de copier tout ça à la maison (même si la liste des ingrédients est à chaque fois un peu effrayante...). A suivre sur la feuille de chou donc !

Ce que vous ne mangerez jamais

Comme ça je dirais des abats... mais je préfère ne pas trop m'avancer. Il y a quelques années je croyais dur comme fer que je ne remangerai jamais de viande alors...

Chocolat blanc, au lait, ou noir

Je suis pas très chocolat donc... pas noir, ça c'est sûr. Pas blanc non plus parce qu'à part caché dans un dessert (aux framboises de préférence) c'est assez dégueu faut bien reconnaître. Donc lait plutôt. Mais je suis pas le genre à en manger une tablette (sauf en cas de méga compulsion encore une fois). En revanche un paquet de biscuits avec du choco (argh heureusement que je ne trouve pas de Granola de Lu ici !!!), là ça me fait pas peur !

Ma cuisine du monde préférée

Indienne sans aucun doute. Euh du coup dis donc je doute un peu... peut être italienne en fait. Mais avec ma maman et ses origines est-ce vraiment une cuisine du monde ?... Alors thaïe ? ou libanais ? ou... bon ben je vais rester sur indienne en fait, mais je crois que ça dépend vraiment des jours.

A qui ai-je envie de refiler ce questionnaire ?

Ben si ça les amuse j'aimerais assez connaître les tendances (culinaires of courses hein !!) de celle qui me fait tant poiler avec son confit light, de ma presque voisine qui me fait tant baver avec sa tartine gourmande et celle qui a la gourmandise healthy que j'inviterai bien à partager un rice bowl à Fresh ! (Je peux pas m'empêcher de penser à toi chaque fois que j'y vais Cléa !)

avril 11, 2006

Reese cups et chips de maïs bleu

En tant qu'expat' du Nouveau Monde, j'inaugure une nouvelle catégorie (pardon au passage à tous mes blogs chouchous vers lesquels je n'arrive toujours pas à faire un lien, je sens que je vais confier une nouvelle mission à mon Bernard l'Arno préféré...) consacrée aux pires et aux meilleures choses auxquelles j'ai eu l'occasion de goûter ici de l'autre côté de la grande flaque. La règle étant qu'il doit s'agir de produits de consommation courrante achetés tels quels, sans avoir subi aucune transformation. Pourquoi faire ?... ben... euh...

Prenez les Reese Cups par exemple. J'ai mangé mon premier (ma première ?) Reese cup pour Halloween en 2004, je m'en souviens comme si c'était hier (vite une brosse à dents!)... Alors que je m'achetais une superbe paire de bottes pour affronter la rigueur de l'hiver new-yorkais (et qui fut finalement torontois mais c'est une autre histoire), la vendeuse me tend machinalement une coupe remplie de Reese cups. Curieuse je plonge la main... erreur. Je l'avais déjà au creux de ma mimine quand je lis écrit en gros sur le paquet orange "peanut butter cups candy". Damned, moi qui aborre le beurre de cacahouètes c'est bien ma veine. Bon allez c'est pas grave je m'apprête à le ranger poliment dans mon sac en me promettant de jeter ce truc là dans la première poubelle venue. Mais là, re-damned, voilà que Mme la-vendeuse-perspicace m'adresse son plus beau sourire complice en me voyant fourrer le paquet dans ma besace et me lance un "Don't be shy... you don't have to rush to your car to enjoy it !". Argh la conne petite sotte, elle croit que je vais aller me goinffrer de beurre de cacahouète dans ma bagnole, je le crois pas!!! Génée (et incapable à l'époque de la moindre répartie en anglais surtout !!!!!) je le resors donc, déchire prudemment le papier, et plante avec précaution mes incisives dans la coupelle toute chocolatée. Un grand moment de solitude... bien sûr je déteste mais bien sûr puisque je l'ai commencé là à la caisse et que mon reçu met 3 années lumières à arriver je vais devoir finir cette saloperie spécialité. Ici. Toute seule.
En gros un Reese cup c'est comme un chocolat au praliné sauf que la couche de chocolat est super fine et qu'à l'intérieur c'est pas du praliné mais du beurre de cahouète avec en plus des morceaux dedans. Pour l'anecdote ça pèse 39 grammes et ça représente 220 calories. C'est à dire que si on postule que cette petite gâteries représente un goûter (et vue la taille je pense que l'amateur en mange plutôt 2 à ce moment là) et qu'on le compare avec un goûter bien de chez nous genre barquettes de LU on arrive à l'abérration suivante : 1 Reese cup = 10 barquettes si on ne prend en compte que les calories, ou 6 barquettes + 10 ml d'huile de colza pour une équivalence calories ET lipides (multiplier par 2 si 2 Reese cups... quoi 20 ml d'huile pour le goûter ça vous fait peur ??!). Bref une petite photo pour ceux qui n'ont jamais eu l'immense bonheur de croquer un Reese cup :

reesecup.jpg

Ca c'était pour le pire.
Mais il y a aussi le meilleur ! Comme ces succulentes chips de maïs (c'est Laurange qui va bondir que je les appelle comme ça) :

chipsbleues2.jpg

Oui oui vous voyez bien elles sont bleues (enfin presque violettes en fait) ! Mais cette couleur ne provient d'aucune coloration artificielle, c'est bien le type de maïs qui est bleu, et donc les chips le sont aussi... dingue non ?! La texture est un peu plus dense mais tout aussi croustillante que celle des tortilla chips traditionnelles et le goût est sensiblement le même avec quand même un petit goût de noix (je sais pas traduire "nutty" mieux que ça) qui fait toute sa singularité... et sur la table c'est tellement beau !

chipsbleues.jpg

Alors voilà, bienvenue dans mon caddie ! Et si d'autres expatriés (je sais que "mon ptit blog de riz" le fait à Pékin alors pourquoi pas nous ? hein Estelle on en a aussi des bizarreries ?) d'ici ou d'ailleurs dans le monde veulent nous faire grimacer ou saliver devant leur caddie...

PS spécial Nico (mon moyen frère) : et c'est qui qui va recevoir des bons colis avec que des trucs inmangeables dedans grâce à cette nouvelle rubrique??