Main

décembre 07, 2006

Index des recettes de feuille de chou ou comment révéler au monde entier qu'on est rien qu'une grosse feignasse bordélique

Depuis mardi je suis seule à maison de 8h à 17h. Normalement je devrais pleurer de bonheur rien que d'y penser, chanter du Claude François à tue-tête (Ba-ra-kou-da) toute la journée, errer la carte de crédit en poche dans toutes les épiceries fines, boutiques branchées et petits repaires secrets où il est mal venu de se rendre avec 2 enfants de 4 ans et demi et 11 mois qui renversent l'étagère de bouquins et ravagent un gadget à 80$ en forme de Barbapapa “sans faire exprès” (en même temps quelle idée de faire des trucs aussi fragiles et aussi ludiques). Bref, normalement donc, je devrais être en pleine poussée d'achats compulsifs pour aider le père Noël dans sa lourde tâche et/ou me faire tous les cadeaux qu'il a oublié de me faire cette année. Sauf que...
Je ne suis absolument pas mobile. Je suis bloquée chez moi avec la patte gauche toute raide, absolument incapable de lever mes bras à un angle supérieur à 90°, condamnée à ne pouvoir porter aucune chose pesant plus de 893 grammes sans hurler de douleur dans un grognement qui n'est pas sans rappeler le rut du morse tâcheté. Donc depuis mardi, je chantonne vaguement “belle belle belle” et autres “le lundi au soleil” ( vous en conviendrez, si on ne peut pas s'offrir le déhanché-claudette ça n'a plus grand intérêt), mais surtout je rumine. J'ai envie de cuisiner comme une folle mais je tiens pas 5 minutes debout et surtout je ne peux pas me baisser pour ouvrir la porte du four. J'ai pas envie de corriger mes copies, mais je ne peux pas rester assise plus de 20 minutes sans être obligée d'appeler une compagnie de remorquage pour repasser à la station debout en m'accrochant au treuil. Donc je suis là, plus ou moins allongée, plus ou moins debout à contempler mes pénates et, forcément, à me dire qu'elles auraient besoin d'un petit coup de rangement. Sauf que, pour toutes les raisons sus-mentionnées, il semble bien qu'il ne serait pas bien prudent de m'embringuer dans un grand nettoyage de fin d'automne sans risquer l'accident. Alors je bouillone, je me dis que cette desserte devrait aller là-bas dans la cuisine, qu'il faudrait vraiment vider le placard du salon et faire un gros tri pour pouvoir le rendre fonctionnel, que cette étagère rendrait vraiment bien dans notre chambre mais que du coup il faudrait mettre le lit là-bas près de la fenêtre... Bref je me remonte le bourrichon quoi. Et du coup au lieu de me sentir juste diminuée je me sens carrément invalide. Et ça c'est un peu dur à encaisser pour la tornade que je suis. Du coup j'ai décidé de faire du tri là où je peux me le permettre sans risquer la paralysie : sur ma feuille de chou. Je vous passe les détails de mon installation (debout, les cuisses en appui sur le tiroir entrouvert du buffet, l'ordi posé au-dessus, une bouillote dans la ceinture du survêt' top sexy) mais j'y suis arrivé. Et bon sang ça en avait besoin.
Allez, et puis vous n'avez plus qu'à me souhaiter un bon lumbago ou une gastro carabinée, ou encore une grippe aviaire de derrière les fagots, histoire que je puisse enfin un jour mettre les liens de tous les blogs chez qui j'aime aller jeter un oeil. J'ai hâte !

***** INDEX DES RECETTES *****

Bec salé

Pour l'apéro ou en entrée
Hummus de lentilles rouges
Petites bouchées tomate-sardine
Shortbreads aux graines de lin et pistaches
Végépaté à tartiner
Végépâté au tofu

Soupes
Soupe de courge butternut et poireaux
Soupe de haricots rouges au fromage et tortilla chips
Velouté glacé de cresson

Finger food (trucs qui se mangent avec les doigts)
Cubes de tofu croustillant
Makis
Triangles façon “spanakopitas”

Tartes et cakes salés
Cake à l'avocat et au sésame noir
Cake aux graines, au chèvre et aux noix
Cake aux lard, pruneaux et noisettes
Petits cakes façon antipasti
Tatin de fenouil à l'orange et au caramel de soja au miel

Plats complets
Hachis aux restes de Pâques

Viandes
Côtes d'agneau en croûte de cajou
Poulet au sésame et noix de cajou
Poulet rôti au sirop d’érable
Travers de porc à la bière et à plein d'autres trucs

Accompagnements
Choux de Bruxelles aux raisins, oignon et bacon
Frites et chips de betterave

Bec sucré

Desserts
Béa's strawberry crumble
Cheesecake pistache-framboise-chocolat blanc
Crème choco-caramel au café et à la cardamone
La pâte sablée qui a changé ma vie
Petits pots framboise-citron
Pots de crème aux amandes
Pots de crème au chocolat
Pumpkin pie
Shortcakes fraises-rhubarbe-lavande
Trois-feuilles à l'orange

Biscuits et autres trucs à grignoter avec (ou sans) le thé
Biscuits aux 2 gingembres
Biscuits aux germes de blé
Chouquettes et profiquettes
Cookies amande, chocolat blanc et gingembre
Gâteau marbré vanille-choco-pistache
Holiday sugar cookies (Pâques, Halloween, etc)
Mini-financiers à la pistache et aux framboises

Boissons
Shake aux dates et à l'amande
Smoothie du flamand rose

Pour le petit-déj'
Confiture d'abricot à l'orange et aux amandes
Granola canneberges et cerises, et sa variante figues et dates
Muffins au son et aux myrtilles

Glaces et sorbets
Glace à la pêche (avec des framboises fraiches)
Glace à la pistache façon gelato
Glace à la myrtille au bleuet
Glace au mascarpone et citron vert
Glace d'automne aux noix de pécan et sirop d'érable
Sorbet à la mangue
Sorbet à l'ananas
Sorbet aux fruits rouges
Sorbet aux kiwis
The glace à la vanille

Anecdotes plus ou moins (cu)cul-turelles

Birthday bluesy birthday
Feuille de chou is born !
Fini les playmobil, vive la dinette !
Gratin le plus infâme de toute la création
Halloween step by step pour devenir diabétique en une soirée
Petites Pâques
Quelle gourmande suis-je ?
Reese cups et chips de maïs bleu
Very happy mother's day
Yoga verbal, ou comment se déboucher les chacras par questionnaire interposé